Purée de carottes à la menthe

Recette piquée à Michel Guérard. Pour ma part je mets juste ce qu’il faut d’eau.

Ingrédients

  • 300g de carottes
  • 50 g de beurre
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 brin de menthe
  • 2 abricots secs

Déroulement

  1. Laver la menthe, éplucher et laver les carottes.
  2. Emincer très finement les carottes,
  3. Les mettre en casserole, avec le beurre, du sel et de l’eau à peine à hauteur, vraiment à peine, saler, couvrir, cuire 20 minutes à feu moyen. Pousser le feu à la fin. Goûter, cuire encore 5 minutes à feu doux s’il le faut.
  4. Ajouter la menthe, infuser 3 à 4 minutes. Retirer la menthe, égoutter en partie, mettre la crême, mixer en émulsionnant et en aérant, remettre du jus au besoin.
  5. Ajouter les abricots en petits dés (facultatif).
S’il vous reste du jus de cuisson, ne le jetez pas! Buvez-le ou versez-le dans la soupe.

 

Clafouti d’aubergine

J’en prépare de grands plats, en transformant un peu, la cuisson est lente, c’est à peine pris, les parfums diffusent, mmmm… Je ne sais plus si ça vient d’Alain Ducasse ou d’Italie.

Ingrédients

  • 1 aubergine
  • Ail
  • Thym
  • Huile d’olive
  • 2 Œufs
  • 5 cl Crème
  • 5 cl Lait
  • 40 g de farine
  • Sel, poivre, muscade
  • Fromage de chèvre

Déroulement

  1. On coupe l’aubergine en dés et on sale pour la faire dégorger (dans une passoire) ; c’est moins amer.
  2. Pendant ce temps, on peut préparer une cocotte avec de l’huile, du thym et de l’ail entier (avec sa peau) claqué sur la table. On la laisse tiédir pour parfumer l’huile.
  3. Hop! on fait compoter doucement l’aubergine dans la cocotte, assaisonnée avec très peu de sel.
  4. Battre ensemble les œufs, la farine, la crème et le lait, assaisonner de sel, poivre moulu et muscade.
  5. Huilez une petite cocotte en terre (un tian) ou un plat à four quelconque.
  6. Une fois les assaisonnements vérifiés (on goûte, pardi!), versez les aubergines, puis le mélange à clafoutis.
  7. Mettre à four chaud.
  8. Coupez des rondelles de fromage de chèvre. Quand le clafoutis commence à prendre, les poser dessus.

On peut couvrir le clafouti d’aluminium pour éviter qu’il ne se dessêche. Par pitié, évitez de le laisser trop cuire! 

Pâté de foie de veau

Facile. Parfait pour des tartinettes, en entrée ou en apéro! Servez sur du pain grillé, avec une petite feuille de sauge, comme en Italie.

Ingrédients

  • 350 g de foie de veau émincé
  • 120 g de beurre
  • 10 cl de marsala
  • 100 g de jambon cru
  • 1 jaune d’oeuf
  • farine
  • sel, poivre

Déroulement

  1. Émincer le foie. Le passer dans la farine et le sauter avec une noix de beurre, 7 minutes. Déglacer au marsala et laisser réduire presque à sec (à glace). Assaisonner sans excès, retirer du feu.
  2. Hacher le foie et le jambon, couper le beurre en dés.
  3. Mixer très fin le foie, le jambon, le beurre, le fond de cuisson et le jaune d’oeuf.
  4. Mouler et faire prendre au froid environ 5 heures.

Pate brisée très très légère

Si légère!… Cette  recette d’Alain Ducasse est à diffuser partout. Une pâte brisée normale contient entre 200g et 350g de beurre, c’est trop indigeste. Mieux vaut mettre de la crême ou du fromage dans la garniture, avec cette pâte ce sera toujours beaucoup moins gras et la tarte ou la quiche sera meilleure.

Ingrédients

  • 400 g farine
  • 100 g fécule pomme de terre ou maïzena
  • 3 pincées de sel
  • 3 pincées de sucre
  • 2 œufs
  • 20 cl d’eau (ou vin blanc, infusion d’herbes, etc.)
  • 35 g de beurre

Déroulement

  1. Sabler le beurre avec la farine, puis mélanger avec le sucre, le sel et la fécule.
  2. Ajouter l’oeuf puis l’eau peu à peu. Pétrir le moins possible.
  3. Fraiser si nécessaire (en général oui!).
  4. Enfin, il vaut mieux mettre la pâte au frigo 30 min au moins.

Tarte aux feuilles de bettes

Un plat tout simple, très vite préparé. Un  classique de la cuisine de Nice. Délicieux dessert – pour une entrée remplacer le sucre par des anchois écrasés. Recette de Guy Martin, le chef du Grand Véfour, piquée dans son remarquable livre « Toute la cuisine » (éditions du Seuil).

Ingrédients

  • 1 botte de bettes
  • 1 à 2 œufs
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1 poignée de pignons
  • 50 g de mimolette en tout petits dés
  • 1 à 2 cuillères à soupe de sucre

Déroulement

  1. Préparer une pâte brisée. Huiler une plaque à l’huile d’olive, étaler la pate en cercle (sans bords) et réserver au frais.
  2. Allumer le four th 8 (250 °).
  3. Laver les feuilles de bettes et les sêcher. Les rouler en cigares et les émincer finement.
  4. Mélanger avec l’oeuf, les raisins secs, le fromage et les noix.
  5. Poser sur la pate, saupoudrer de sucre, cuire au four 20 minutes.

Ne vous embettez pas, prenez ce que vous avez sous la main : un oeuf de cane, des noix, des noisettes, des amandes, des abricots secs, de la tome de brebis, du beaufort, du miel, etc.

Émincé de veau aux asperges vertes et tomates confites, galet de polenta

Vincent Grafeuil, chef du restaurant Le Green Saint Lazare à Limoges, nous a proposé aujourd’hui un plat rempli de fraîcheur : une noix de veau émincée, juteuse et rosée, avec des tomates confites du jour, des petites asperges vertes croquantes et un galet de polenta parfumé de basilic et de tomates. Voici un résumé de la recette par notre chef Xavier, promu petit reporter:

Ingrédients

  • Tomates, sel, poivre, huile d’olive, sucre, thym
  • Polenta, basilic, tomates, sel, lait
  • Noix de veau, sel, poivre, jus de veau lié
  • Asperges vertes

Déroulement

  1. Monder, épépiner les tomates, tailler en pétales. Les disposer sur une plaque couverte d’un papier sulfurisé, assaisonner, huiler un peu, une pincée de sucre, quelques miettes de thym. Cuire 2h au four à 100° (thermostat 3 ou 4). 
  2. Préparer la polenta avec moitié lait, moitié eau, sans oublier le sel! Ajouter tomates en dés, basilic haché grossièrement (trop fin, le goût s’en va), mouler, mettre au froid. 
  3. Éplucher les asperges, les cuire à l’anglaise puis rafraîchir à l’eau glacée. Ne conserver que les pointes (le reste peut agrémenter une salade, une soupe, un flan, …). 
  4. Tailler des pavés dans la noix de veau. Saisir à la poèle sur toutes les faces, assaisonner, finir la cuisson au four à 80° (thermostat 6). Les tenir rosé. 
  5. Couper la polenta en galets, les faire dorer à la poèle et les garder au chaud dans le four. 
  6. Sauter quelques instants au beurre les pointes d’asperges et les tomates confites. Conservez-les bien colorées et croquantes! 
  7. Émincer le veau, le disposer dans l’assiette avec les légumes et un galet de polenta. Saucer légèrement avec le jus de veau.

Gâteau au chocolat de Sarah Moustaki

Le gâteau de la maman de Georges Moustaki. Le Club des Poètes, à Paris, sert ce gâteau avec succès tous les jours depuis 53 ans!

Ingrédients

  • 250 g chocolat
  • au moins 125 g de beurre
  • 6 œufs
  • amandes effilées

Déroulement

Four th 7 (210°) à 8 (240°). Beurrer un moule. Clarifier les œufs. Fondre le chocolat au bain marie, ajouter le beurre puis les jaunes. Monter les blancs en neige, mélanger délicatement. Mouler (réserver ¼), cuire dans le bas du four, 20 à 35 minutes, selon le moelleux souhaité. Dorer les amandes à la poêle. Démouler, napper avec le reste de la préparation, parsemer d’amandes.

Sauté de boeuf minute à la française

Ingrédients

  • 500g de queue de filet de bœuf
  • beurre et huile
  • 2 c. à s. d’échalotes hachées
  • 6 cl de vin blanc sec
  • fond brun de bœuf ou glace de viande ou fond de veau
  • sel et poivre
  • 50 g de beurre

Déroulement

  1. Couper le beurre en noisettes et le placer au frigo, tailler la viande en dés de 1 cm, assaisonner, hacher les échalotes et les conserver dans de vin blanc.
  2. À feu vif sauter la viande avec le beurre et l’huile. Enlever la viande, mettre le vin et les échalotes, réduire lentement à moitié, ajouter 1 cuillère à café de fond et quelques tours de poivre.
  3. Remettre la viande et incorporer le beurre à feu doux et sans bouillir.

Goulash de boeuf minute à la hongroise

Ingrédients

  • 500g de queue de filet de boeuf
  • 2 oignons
  • 25g de saindoux
  • 25q de beurre
  • 10 cl de crème épaisse (crème double si vous pouvez)
  • le jus d’un citron
  • 1 cuillère à café de ciboulette hachée
  • paprika, sel et poivre

Déroulement

  1. Hacher finement les oignons (au mixer), couper la viande en dés de 1 cm, presser le citron, hacher bien fin la ciboulette.
  2. Sur feu vif, sauter la viande à la poêle avec beurre et saindoux. Égoutter le gras, assaisonner et ajouter les oignons
  3. Crèmer, donner un bouillon, ajouter le citron et la ciboulette.

Variante

  1. Avec du veau, voir le sauté de veau minute à la hongroise.

 

Tendrons de veau au curry et chayotes

Au sujet du curry, voir les tendrons de veau au curry.

Ingrédients

  • 1,2 kg de tendrons
  • 1 kg de chayote (christophine aux Antilles)
  • 50 cl de fond de veau
  • 40 cl de lait de coco
  • 6 g de curry en poudre
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • sel et poivre

Déroulement

  1. Préparer le lait de coco en versant de l’eau ou du lait chaud sur de la noix de coco râpée. Laisser infuser, filtrer en pressant bien. Émincer les chayotes épluchées.
  2. Colorer les tendrons à la cocotte, assaisonner, ajouter les chayotes et le curry, mélanger, verser le fond de veau et le lait de coco. Porter à petite ébullition et cuire 30 min.
  3. Enlever la viande et les légumes, mixer le jus de  cuisson, goûter et rectifier l’assaisonnement, donner un bouillon.